ACTUALITE NATIONALE.

CAMEROUN:LES CONDOLEANCES DU CHEF DE L'ETAT A LA FAMILLE DU JEUNE FOOTBALLEUR ALBERT EBOSSE.

Publié le 28 Août 2014 par WWW.YAOUNDEINFOS.COM VOTRE JOURNAL EN LIGNE

Le jeune footballeur camerounais tué en Algerie.
Le jeune footballeur camerounais tué en Algerie.

Le Ministre de la communication, Issa Tchiroma Bakary a transmis les condoléances du Président de la République, Paul Biya, à la famille du jeune footballeur camerounais mort le 23 août 2014 en Algérie.

Le Ministre de la Communication, porte parole du gouvernement, Issa Tchiroma a donné un point de presse hier 27 août 2014 à Yaoundé pour faire la lumière sur la mort du jeune footballeur camerounais de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK) Albert Dominique Ebosse Bodjongo, survenue le 23 aout 2014 dans des circonstances troubles en Algérie.

Le Ministre des Sports et de l’Education Physique, Adoum Garoua et le Président du Comité de Normalisation de la Fédération Camerounaise de Football(FECAFOOT), Joseph Owona, ont également pris part à cette rencontre avec la presse nationale et internationale. Les autorités camerounaises ont souhaité que toute la lumière soit faite sur la mort de ce jeune footballeur « sauvagement tué » et que l’auteur du projectile qui l’aurait tué soit « sévèrement puni ». Elles ont toutes reconnu que la mort de ce jeune footballeur talentueux est tout simplement un « acte ignoble ».Le Ministre de la Communication a transmis les sincères condoléances du Chef de l’Etat, Paul Biya, à la famille d’Albert Ebosse et a recommandé à tous les camerounais « l’esprit de fair play et de tolérance ». Le porte parole du gouvernement a annoncé que la dépouille du jeune footballeur arrivera demain 29 août 2014 à 16h30 à l’aéroport international de Douala.

Yaoundeinfos.com

Lire la suite

CAMEROUN:MUSIQUE:DISTRIBUTION MASSIVE DES GUITARES AUX ARTISTES CE 30 AOÛT 2014 A YAOUNDE.

Publié le 27 Août 2014 par WWW.YAOUNDEINFOS.COM VOTRE JOURNAL EN LIGNE

Roméo Dika, Président du Sycamu.
Roméo Dika, Président du Sycamu.

Révélations sur cette initiative du Syndicat Camerounais de la Musique (SYCAMU) que dirige l’artiste Roméo Dika.

Le Syndicat Camerounais de la Musique(SYCAMU) va, à nouveau, frapper un grand coup avec la distribution de 100 guitares aux artistes camerounais ce samedi 30 août 2014 au musée national. C’est une initiative de son président, l’artiste Roméo Dika, de son véritable nom Louis Roméo Dika Ndoumbé.

L’évènement sera organisé en partenariat avec le Ministère des Arts et de la Culture(Minac). Selon l’artiste Ledoux Marcelin, l’un des membres du Sycamu « Le Président du Sycamu rentre fraichement de Paris avec 500 guitares dont 100 seront distribuées aux artistes musiciens ». Il faut noter que ces guitares sont un Don de la Fédération Internationale des Musiciens dont Roméo Dika est Vice-président. Ce DON de guitares est tout simplement la suite logique d’une initiative qui vise à outiller les artistes musiciens camerounais. En effet le Sycamu a eu à distribuer 75 guitares aux artistes musiciens lors de l’atelier binational de renforcement des capacités du Syndicat Camerounais des Musiciens et des musiciens centrafricains organisé du 2 au 5 juin 2014 à Yaoundé. C’était en présence des représentants de la Fédération Internationale des musiciens et de la Ministre des arts et de la culture, Ama Tutu Muna. La distribution de ces 100 guitares, n’est donc que la suite logique d’une initiative qu’il convient de saluer et d’encourager. Le Syndicat Camerounais des Musiciens montre à travers de telles actions qu’il est véritablement la tribune des artistes. Roméo Dika son président, a compris que les artistes camerounais ont besoin des moyens logistiques adéquats pouvant améliorer leurs conditions de travail. Ce syndicat œuvre donc sans relâche pour que les artistes camerounais cessent d’être traités comme du bétail, mais comme des hommes à part entière dignes d’estime et de respect.

Ericien Pascal

Lire la suite

CAMEROUN:CLÔTURE EN BEAUTE DES ATELIERS DE VACANCES 2014 PAR LA MINISTRE DES ARTS ET DE LA CULTURE.

Publié le 25 Août 2014 par WWW.YAOUNDEINFOS.COM VOTRE JOURNAL EN LIGNE

La Ministre des Arts et de la Culture, Ama Tutu Muna au milieu des enfants.
La Ministre des Arts et de la Culture, Ama Tutu Muna au milieu des enfants.

Voici les objectifs de ce concept. Le bilan de la 5è édition et les perspectives du Ministre des Arts et de la Culture, Ama Tutu Muna.

Lancée le 14 juillet 2014 à la Centrale de Lecture Publique de Yaoundé, la 5è édition des « Ateliers de vacances » s’est achevée le 22 août dernier. La cérémonie de clôture a été présidée par la Ministre des Arts et de la Culture, Madame Ama Tutu Muna qui avait à ses cotés, le Secrétaire Général de son département ministériel, Mouhtar Ousmane Mey.

Cette année, le Concept « Ateliers de Vacances », a réunis 80 enfants issus de divers horizons et couches sociales. Selon la Ministre des Arts et de la Culture(Minac), « les objectifs de ces Ateliers de vacances c’est éduquer, conserver et préserver notre patrimoine. Nous pensons que les jeunes enfants ont besoin d’être rappelés, d’apprendre nos langues, nos jeux traditionnels, s’imprégner un peu plus de notre culture, à travers les contes, le théâtre, et l’un des meilleurs moyens de le faire c’est pendant les vacances. Ne pas aussi oublier que c’est une période de recréation qui se déroule dans un esprit de convivialité, de repos mais en même temps, un moment de montrer ce que nous avons de cher dans notre patrimoine. Que cela ne soit pas oublié ». La Ministre Ama Tutu Muna indique que ces Ateliers de Vacances permettent aussi de « détecter des artistes en herbes, car nous avons vu de jeunes très talentueux ».Ils ont en effet fait exploser leur savoir et leur savoir-faire dans les domaines tels que les contes, la lecture, le théâtre, les balafons, le piano, les devinettes, les percussions, la guitare, les langues maternelles, la danse et le chant.

Des attestations leur ont été remises pour symboliser leur brillante participation à ces Ateliers. « C’est une situation où on gagne dans tous les sens. Les parents, et nous en terme de préservation de notre culture » a dit la Ministre des Arts et de la Culture avant d’annoncer qu’une réflexion sera menée avec des partenariats à l’étranger afin que « les enfants de la diaspora ne perdent pas toute la culture en restant à l’étranger. J’ai été contactée par certains africains américains qui souhaiteraient que leurs enfants viennent passer non seulement les vacances au Cameroun, mais des vacances utiles, la possibilité de connaitre notre patrimoine, d’apprendre un peu plus sur la vie. J’ai lancé l’idée vers les parents pour qu’ensemble nous puissions mieux réfléchir, pour que nous puissions travailler avec ceux qui sont déjà organisés au niveau des Etats Unis. Ils ont déjà des organisations qui se proposent de le faire ». Cette 5è édition des « Ateliers de Vacances » a été marquée par la présence des Délégués Régionaux du Ministère des Arts et de la Culture afin « qu’ils s’imprègnent du concept pour que dans des régions, ils puissent aussi faire des modules qui s’adaptent aux besoins de leurs régions respectives, chaque région ayant ses spécificités sur le plan culturel. Le but ici est que ces Ateliers de Vacances puissent être organisés dans les régions plutard » a dit Madame Ama Tutu Muna.

La Ministre des Arts et de la Culture, face à la presse

"Aller vers les Régions et la diaspora"

Réalisé par Ericien Pascal Nguiamba à Yaoundé.

Réalisé par Ericien Pascal Nguiamba à Yaoundé.

Lire la suite

CAMEROUN: EMMANUEL MBOMBOG MBOG MATIP AU CHEVET DES ORPHELINS A YAOUNDE.

Publié le 21 Août 2014 par WWW.YAOUNDEINFOS.COM VOTRE JOURNAL EN LIGNE

Les jeunes orphelins devant le DON de Mbombog Mbog Matip.
Les jeunes orphelins devant le DON de Mbombog Mbog Matip.

Le Président de la Ligue Nationale de Défense des Droits des Personnes Défavorisées(LINAPDEF) a fait un don aux pensionnaires de l’orphelinat Sœur Marie Cécile Zana de Yaoundé le 18 août 2014.

Il a un grand cœur et s’impose actuellement comme un véritable défenseur des causes nobles. Emmanuel Mbombog Mbog Matip l’a à nouveau démontré le 18 août 2014 à travers un important Don qu’il a fait aux pensionnaires de l’orphelinat Sœur Marie Cécile Zana situé au quartier Odza, près de la chefferie de Minkan à Yaoundé.

Le Président de la Ligue Nationale de Défense des Droits des Personnes Défavorisés(LINAPDEF) est allé témoigner son amour et sa solidarité aux 23 orphelins (11 garçons et 12 filles) et aux 4 encadreurs bénévoles de cette structure que dirige Madame Adzaba Owono Juliette. Cet important Don était constitué de produits alimentaires, sanitaires, des vêtements et des médicaments. Une manière pour le donateur d’apporter le sourire à ces enfants abandonnés par leurs parents et de leur apporter la chaleur affective d’un véritable père. « Ce don que je fais aujourd’hui à ces enfants, je le fais avec le cœur. J’ai souffert et je comprends ce qu’on appelle la souffrance. Donc si j’avais plus, j’en ferai encore un peu plus. Chaque fois que Dieu va me donner, j’irai toujours moi aussi donner aux autres, à ceux qui souffrent. » a déclaré Emmanuel Mbombog Mbog Matip qui dit n’avoir reçu aucun soutien du Ministère des Affaires Sociales et du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille. « J’ai besoin de l’aide et du soutien de la Première Dame, Madame Chantal Biya et du Chef de l’Etat Paul Biya pour continuer à faire des dons dans d’autres orphelinats du pays » a-t-il ajouté. Emmanuel Mbombog Mbog Matip demande à ceux qui ont beaucoup de moyens de suivre son exemple. Son engagement en faveur des personnes défavorisées n’est plus à démontrer. C’est dans cette optique qu’il a mené une grève de la faim le 21 juillet 2014 à Yaoundé, pour dénoncer les injustices auxquelles font face les personnes pauvres et démunies. Emmanuel Mbombog Mbog Matip veut voir sourire tous les camerounais. Il veut que les autorités en charge des questions sociales prêtent effectivement une oreille attentive aux cris de détresse des personnes démunies. Par ailleurs, le Président de la LINAPDEF dit avoir besoin du soutien des âmes de bonne volonté pouvant soutenir son action humanitaire.

Voici Emmanuel Mbombog Mbog Matip, face à la presse après son geste d'amour et du coeur

Réalisé par Ericien Pascal, à Yaoundé.

Réalisé par Ericien Pascal, à Yaoundé.

Lire la suite

CAMEROUN:TOURISME ET LOISIRS: LE DELEGUE DEPARTEMENTAL DU NYONG ET SO'O EN VISITE A EBOGO.

Publié le 20 Août 2014 par WWW.YAOUNDEINFOS.COM VOTRE JOURNAL EN LIGNE

Une vue du site.Plus loin le fleuve Nyong.Très beau.
Une vue du site.Plus loin le fleuve Nyong.Très beau.

Il a annoncé l’inauguration imminente de ce site touristique qui attire déjà du beau monde dans la petite localité située près de la ville de Mbalmayo.

En attendant son inauguration officielle, le site touristique d’Ebogo situé à une dizaine de km de la ville de Mbalmayo, attire déjà de nombreux touristes : locaux et étrangers.

Le 15 août 2014, le Délégué Départemental du Tourisme et Loisirs du Nyong et So’o, Kuma Peter kombain, a effectué une visite dans ce site en compagnie des Délégués Départementaux du Tourisme et Loisirs du Mfoundi à Yaoundé, Manuel Papin Yannick Youmegne et du Moungo, Georges Tchantchou. Le Chef de Brigade Centrale de Contrôle au Ministère du Tourisme et Loisirs, Djida Beidi était également présent à Ebogo. Les visiteurs ont ainsi pu apprécier ce site paisible qui offre aux touristes des merveilles telles que la forêt, avec ses espèces végétales et surtout le fleuve Nyong que les touristes peuvent découvrir en pirogue. Créé en 2009, le Site d’Ebogo offre aujourd’hui aux touristes des bungalows avec sept chambres confortables construits par le Ministère du tourisme et Loisirs. Le restaurant tenu par de sympathiques jeunes femmes offre plusieurs variétés de mets. Des plats locaux surtout. Selon le Délégué Départemental du Tourisme et Loisirs du Nyong et So’o, l’inauguration de ce site est imminente. « Il y aura un guichet unique. Et nous allons signer une plateforme tripartite avec la Commune de Mengueme et la Communauté villageoise pour que le site soit inauguré normalement. Après, le site sera rétrocédé à la Commune de Mengueme » a déclaré Kuma Peter Kombain à la presse.

Ericien Pascal Nguiamba

A Ebogo

Lire la suite

CAMEROUN: UN FILM REGROUPANT DES ACTEURS CAMEROUNAIS ET DE NOLLYWOOD BIENTÔT TOURNE AU CAMEROUN.

Publié le 20 Août 2014 par WWW.YAOUNDEINFOS.COM VOTRE JOURNAL EN LIGNE

Gregory Artus Franck,star de Nollywood,face à la presse à Yaoundé.
Gregory Artus Franck,star de Nollywood,face à la presse à Yaoundé.

C’est dans le cadre de la nouvelle coopération initiée par le Ministère camerounais des Arts et de la Culture avec les professionnels de Nollywood.

Les 14 et 15 août 2014, s’est tenue à Yaoundé capitale du Cameroun, une importante rencontre entre les acteurs du cinéma Camerounais et ceux venus du Ghana, du Nigeria et des Etats Unis. Cette initiative prise par la Ministre des Arts et de la Culture, Ama Tutu Muna, intervient dans un contexte où le cinéma camerounais est miné par des maux qui freinent son essor.

Des goulots d’étranglement qui sont à l’origine de la baisse de niveau des acteurs et du manque de visibilité du 7è art camerounais sur la scène internationale. Les deux jours d’échanges et de partage entre les acteurs camerounais et les professionnels de Nollywood ont permis de mettre sur pied une nouvelle coopération entre les deux parties, mais beaucoup plus bénéfique pour le Cameroun. Selon la Ministre Ama Tutu Muna, cette coopération permettra de « faire découvrir les talents locaux sur la scène internationale .Nous devons donc collaborer avec d’autres pays africains pour y parvenir ». La Ministre des Arts et de la Culture du Cameroun précise qu’il est question à travers ce partenariat « d’élever l’industrie cinématographique du Cameroun à un niveau supérieur. Il faut des acteurs qui peuvent faire en sorte que le cinéma camerounais atteigne le niveau de Nollywood ». Pour Bassek Ba Khobio, « il était nécessaire d’inviter ceux qui ont déjà une bonne plate-forme dans l’industrie du film ». Il s’agit aussi à travers cette initiative de montrer que l’Afrique est une et indivisible, d’où l’idée de faire une coproduction.

Pour le promoteur des Ecrans Noirs du cinéma africain, « Le cinéma camerounais doit s’ouvrir à d’autres pays, surtout que notre cinéma connait des problèmes économiques pour son développement. La coopération avec d’autres pays est donc bénéfique puisque ce sont de grands marchés. Le cas par exemple du Nigeria voisin ». Voilà pourquoi « Il faut féliciter la Ministre des Arts et de la Culture pour cette initiative et saluer ce projet ». La rencontre de Yaoundé a donc abouti à la signature d’un mémorandum en vue de la production et de la réalisation d’un film dont 90% d’images seront tournées au Cameroun avec une équipe d’environ 34 personnes. Dans ce film, on aura des acteurs camerounais, ghanéens, nigérians et sans doute des stars de Nollywood, à l’instar de Gregory Artus Franck du Ghana, Moses Efret du Nigeria qui ont pris une part active à cette rencontre de Yaoundé. Cette coproduction se présente comme un début de solution pour l’émergence du cinéma camerounais.

Ericien Pascal Nguiamba.

Lire la suite

CAMEROUN:LES ARTISTES-MUSICIENS LANCENT UNE NOUVELLE ASSOCIATION A YAOUNDE.

Publié le 19 Août 2014 par WWW.YAOUNDEINFOS.COM VOTRE JOURNAL EN LIGNE dans Actualité

Adeline Mbenkum,Présidente nationale de l'ACAFEHMI.
Adeline Mbenkum,Présidente nationale de l'ACAFEHMI.

Voici les objectifs de l’Association Camerounaise des Femmes et Hommes Musiciens Intègres(ACAFEHMI).

« La motivation de la création de cette association provient tout d’abord de la frustration que les artistes-musiciens ressentent depuis un certain temps suite aux différents maux qui minent le secteur, les malversations dans le droit d’auteur, la piraterie la division et le manque de visibilité surtout à l’échelle internationale » a déclaré Adeline Mbenkum, la Présidente nationale de cette nouvelle Association à yaoundeinfos.com.

Elle précise que « Le déclic de la création de l’Association Camerounaise des Femmes et Hommes Musiciens Intègres(ACAFEHMI), intervient au moment où le prince Ndedi Eyango dans sa profession de foi lors de l’élection de novembre 2013,(à la Socam,ndlr) avait recommandé aux artistes-musiciens d’aller dans les studios produire les œuvres de qualité et aller dans les médias promouvoir ces œuvres et surtout travailler fort pour développer leurs carrière ».

Et dans le souci de promouvoir le travail, la complémentarité, l’intégrité et l’émergence qui sont ses principes de base, l’Association Camerounaise des Femmes et Hommes Musiciens Intègres, s’engage à contribuer au développement de la carrière professionnelle de ses membres dans une symbiose hommes/femmes et à lutter contre la misère et la précarité en milieu artistique. Elle participera aussi au renforcement des capacités techniques et entrepreneuriales de ses membres et contribuera à l’installation d’un climat de cohésion entre les artistes-musiciens camerounais qui ont été divisés au fil des années par les problèmes de droit d’auteur. La Présidente Nationale annonce que l’ACAFEHMI compte également soutenir la promotion de l’excellence dans le travail musical et facilitera à ses membres l’accès aux plateformes de visibilité et d’échanges. Le vœu de la Présidente nationale et de tous les membres de cette Association est de voir à travers ces actions, l’émergence d’une nouvelle classe d’artistes musiciens intègres, performants, compétitifs à l’échelle nationale voir internationale à travers l’intégrité. Bon à savoir, pour marquer son existence de la plus belle manière, l’ACAFEHMI a sorti un album de 22 chansons ayant pour titre phare « Ensemble on ira ». Chacune des 10 régions du pays bénéficiera de l’organisation d’une soirée dédicace de cet album et de l’installation d’un bureau de la coordination régionale de l’ACAFEHMI. Ce sera de novembre à décembre 2014. Par ailleurs, une tournée internationale est prévue en mars 2015 dans plusieurs pays africains dans le but de valoriser et d’exporter la musique camerounaise. Wait and see.

Ericien Pascal Nguiamba.

Lire la suite

CAMEROUN:VACCINATION DES ENFANTS: L'OMS INVITE LES FEMMES MAIRES A SENSIBILISER LES FAMILLES.

Publié le 18 Août 2014 par WWW.YAOUNDEINFOS.COM VOTRE JOURNAL EN LIGNE

Les femmes Maires.Sensibiliser d'avantage les familles.
Les femmes Maires.Sensibiliser d'avantage les familles.

Voici pourquoi l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS) a sollicité le concours des Femmes Maires pour accentuer la sensibilisation des familles sur la nécessité de faire vacciner leurs enfants.

Le constat est triste. Au Cameroun, plusieurs familles hésitent ou refusent de faire vacciner leurs enfants. Pourtant la vaccination au reste gratuite pour les enfants. Et malgré les campagnes de vaccination organisées sur l’ensemble du territoire national, la couverture vaccinale est toujours médiocre.

Actuellement la couverture vaccinale du pays est à 84% alors que l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS) recommande l’atteinte d’un seuil de couverture vaccinale de 95% voir de 100%.

C’est pour y remédier que l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS) a sollicité le concours des Femmes Maires pour accentuer la sensibilisation des populations de leurs communes respectives. Surtout au regard de l’influence que ces Femmes Maires ont dans ces Communes. Une réunion de plaidoyer avec les femmes Maires du Cameroun s’est ainsi tenue à cet effet le 7 août 2014 à Yaoundé en présence des responsables du Ministère camerounais de la santé publique et du Représentant de l’OMS au Cameroun Dr. Charlotte Faty Ndiaye. Cette initiative est donc un important plaidoyer dans le cadre de la vaccination. « Nous interpellons les femmes maires qui sont d’abord des femmes à promouvoir la vaccination, c’et- à dire, demander aux autres femmes d’amener les enfants à la vaccination » indique le Dr. Charlotte Faty Ndiaye. Aujourd’hui le constat à l’échèle internationale, montre qu’au Cameroun la couverture vaccinale est nécessaire à cause de l’épidémie de poliomyélite. « Nous avons besoin de l’attention de tous, de l’engagement des politiques que sont ces femmes maires et de la communauté, voilà pourquoi nous venons demander aux femmes maires de dérouler un plan d’action pour que nous arrivions à atteindre les résultats escomptés. Vous savez que l’épidémie de poliomyélite continue puisque nous avons deux nouveaux cas dans la Région de l’Est au niveau des refugiés centrafricains cela veut dire que la polio est encore présente au Cameroun et qu’elle a circulé, qu’elle est passée de l’Ouest au Centre au Littoral et maintenant à l’Est. Donc il faut faire des efforts. Il n’ya pas de raisons que le Cameroun n’arrive pas à atteindre les résultats qui sont demandés par la communauté internationale » déclare le Représentant de l’OMS au Cameroun. Le Dr. Charlotte Faty Ndiaye souhaite donc une véritable sensibilisation des populations afin d’éradiquer cette maladie grave infectieuse et mortelle qu’est la poliomyélite.

Ericien Pascal Nguiamba.

Lire la suite

CAMEROUN: LA VILLE DE BANGANGTE BIENTÔT DOTÉE D'UN CENTRE MULTIMÉDIA.

Publié le 17 Août 2014 par WWW.YAOUNDEINFOS.COM VOTRE JOURNAL EN LIGNE dans Actualité

Voici le bâtiment devant abriter le Centre Multimédia à Bangangté.
Voici le bâtiment devant abriter le Centre Multimédia à Bangangté.

Gros plan sur cet important projet qui fera la fierté de la jeunesse de Bangangté en particulier et du département du Ndé en général.

La ville de Bangangté aura bientôt un Centre Multimédia de l’Excellence. Les promoteurs de cet important projet ont effectué une visite sur le site le 11 août 2014, pour évaluer l’état d’avancement des travaux de construction du bâtiment devant abriter ce Centre.

Selon Emmanuel Njamkep Chef de l’équipe technique « Les travaux en valeur absolue sont évalués à 50%.Nous avons finit avec la fondation, l’élévation, la charpente, et la toiture. Nous sommes maintenant à la phase des finitions ». Le Centre Multimédia de l’excellence du Ndé comprends 7 compartiments notamment, une salle multimédia d’une capacité de 100 places pour les élèves, une bibliothèque numérique, une fenêtre sur le monde pour les grands étudiants, une salle multimédia pour les journalistes résidents ou de passage à Bangangté, une salle pour les Conseils de direction, une salle de conférence et de vidéoconférence, et des bureaux.

Selon le Pr. Chrispin Pettang, Promoteur de ce Centre Multimédia (dont le coût des travaux est évalué à 154 millions de FCFA), la mise sur pied de ce projet bénéficie du soutien des élites, populations et amis du département du NDE. Il faut dire que ce Centre Multimédia de l’Excellence aura un apport certain dans l’accès à la connaissance des jeunes étudiants et non étudiants qui seront à Bangangté ou de passage à Bangangté. Sur le plan scientifique, ils y puiseront des connaissances en temps réel. Les jeunes vont ainsi bénéficier gratuitement des services offerts par le Centre et pourront faire des recherches sur internet dans une ville de Bangangté où il faut débourser 300 FCFA pour une heure de connexion dans un cybercafé. « Très souvent les enfants ne réussissaient pas faute de moyens de s’acheter un livre ou de se documenter et face à l’ampleur des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, le professeur Pettang a donc décidé de bâtir ce centre dont les travaux ont commencé il y a deux ans. En réalité ce bâtiment est là pour soutenir l’excellence scolaire » affirme Jonas Kouamouo, le Premier adjoint au Maire de la ville de Bangangté.

Le Pr. Chrispin Pettang pour qui « le Ndé est un département républicain » indique d’ailleurs que certaines salles de ce Centre multimédia, porteront les noms des personnalités ayant marqué le département dans son processus de développement socio-culturel et éducatif. Ce projet ambitieux et salutaire est donc un exemple à suivre par les élites d’autres Régions du pays.

Ericien Pascal Nguiamba

A Bangangté.

Lire la suite

CAMEROUN: "VACANCES SANS SIDA": 700.000 JEUNES SCOLAIRES ET UNIVERSITAIRES CONCERNES.

Publié le 16 Août 2014 par WWW.YAOUNDEINFOS.COM VOTRE JOURNAL EN LIGNE

Photo de famille avec les pairs éducateurs.
Photo de famille avec les pairs éducateurs.

Voici les objectifs de cette initiative de la première dame du Cameroun, Madame Chantal Biya.

« Vacances sans Sida », initiative de la Première dame du Cameroun, Chantal Biya, Présidente fondatrice de l’ONG Synergies Africaines contre le Sida et les Souffrances, vise à renforcer la prévention du VIH/Sida en milieu jeune pendant la période des vacances scolaires et universitaires.

La 12è édition de cette campagne a été lancée le 13 août 2014 à Yaoundé par le Ministre de la santé publique André Mama Fouda, en présence du Secrétaire Exécutif des Synergies Africaines, Jean Stéphane Biatcha, des membres du gouvernement, certains partenaires et acteurs du monde de la santé. Cette campagne qui se déroule sur l’ensemble du territoire national sous le thème « Jeunes, la lutte contre le sida continue », a pour objectif général, de susciter la prise de conscience et réduire le risque de contamination aux Infections Sexuellement Transmissibles(IST), au VIH et au Sida auprès d’au moins 700.000 jeunes scolaires, universitaires et sans emploi. Une véritable initiative de conscientisation face à la pandémie du Sida qui fait des ravages au Cameroun.

Parmi les activités qui meublent cette campagne, il ya la promotion de l’utilisation correcte des préservatifs. En effet environ 750.000 préservatifs seront distribués : 450.000 préservatifs masculins et 300.000 préservatifs féminins. A cela s’ajoute la promotion du dépistage volontaire et anonyme.Près de 600 pairs éducateurs sont déployés sur l'ensemble du territoire national pour sensibiliser les jeunes surtout les filles.

Il faut noter que la première édition de la campagne « Vacances Sans Sida » a été lancée en 2003 sous le très haut patronage de Madame Chantal Biya, qui en est la marraine et l’initiatrice. L’objectif à terme pour la Première Dame, est de contribuer, autant que faire se peut, à la naissance d’une génération sans sida au Cameroun.Et pour y arriver, il faudrait que chacun maintienne, allumée, la flamme de la prévention.

Ericien Pascal Nguiamba.

Lire la suite

Afficher plus d'articles

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>