17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 18:32
LE MINISTRE DE LA DEFENSE, EDGAR ALAIN MEBE NGO'O S'ENGAGE PLUS ENCORE A FAIRE REGNER L'ORDRE , LA DISCIPLINE ET LE PROFESSIONNALISME AU SEIN DES FORCES ARMEES NATIONALES. 
mebe ngo'o
Le ministre de la défense,Edgar Alain Mebe Ngo'o.

Le ministre délégué à la présidence chargé de la défense est un homme rigoureux qui a toujours primé l'excellence et le professionnalisme partout où le chef de l'état son excellence Paul Biya, l'a invité à servir.Le lundi 15 mars 2010, Edgar Alain Mebe Ngo'o a signé un communiqué à travers lequel, l'on apprendra que 16 militaires du Bataillon d'Intervention Rapide(BIR) une unité d'élite composée d'éléments super entrainés aux tecniques de guerre ont été radiés. En fait, ces éléments du BIR Delta avaient donné l'assaut sur la ville côtière de Limbé dans la région du sud ouest du pays, dans la nuit du 23 au 24 mars 2010, pour venger la séquestration de leur frère d'armes mis en difficulté à Down Beach par des civiles quelques jours plutôt. Selon les témoins , une première vague de cette unité d'élite de l'armée camerounaise a fait irruption le 21 février 2010, et a emporté des téléphones portables des populations.Deux jours plus tard, un autre groupe des BIR arrive dans la ville ,tabasse piétine saccage poignarde casse dépouille les populations aux environs de 2 heures du matin, à coups de machettes, de poignards, de gourdin et de poignards et ce pendant une dizaine de minutes.
Le ministre de la défense, Edgar Alain Mebe Ngo'o saisi de cette affaire et après des  enquètes a décidé de sévir et de punir sévèrement  ces éléments égarés du Bataillon d'Intervention Rapide des forces armées camerounaises et leurs principaux encadreurs. Selon le communiqué du ministre de la défense(MINDEF), 13  militaires de rang impliqués dans les exactions écopent de 45 jours de prison "assortis d'une radiation définitive des effectifs des BIR".Les trois militaires de rang reconnus comme les principaux instigateurs des exactions de Church Street à Limbé, écopent de 60 jours de prison, d'une traduction devant le conseil de discipline et d'une radiation définitive des effectifs du Bataillon d'Intervention Rapide.Quant aux trois officiers chargés de leur encadrement, ils écopent de 20 joiurs d'arrêts de rigueur "pour négligence dans l'exercice de leurs fonctions d'encadrement".Il faut noter que les assauts des BIR à Limbé avaient fait 23 blessés et de nombreux dégats matériels.Le ministre de la défense vient donc de prendre là des mesures fortes visant à faire règner l'ordre la discipline et le professionnalisme au sein des forces armées nationales.Edgar Alain Mebe Ngo'o est réputé au Cameroun pour son charisme et la rigueur dans le travail. L'ancien patron de la police nationale ne badine pas avec la discipline et sait sanctionner quand il le faut. Cet administrateur civil est un homme rompu à l'exercice du commandement.Le 7 décembre 1997 il est nommé Directeur du Cabinet Civil (DCC)de la présidence de la république.En 2004, le chef de l'état le nomme à la tête de la police nationale, comme Délégué Général à la Sûreté Nationale(DGSN). Lors du remaniement gouvernemental du  30 juin 2009, le président Paul Biya lui confie le ministère de la défense. Né le 22 janvier 1957 à sangmélima au sud Cameroun, Edgar Alain Mebe Ngo'o est tour à tour conseiller aux affaires économiqques du gouverneur de la province de l'EST de 1985 à 1988; secrétaire général de la province du Nord de 1988 à 1991; préfet de l'Océan de 1991 à 1995, prefet de la Mefou et Afamba de 1995 à 1996 et prefet du Mfoundi de 1996 à 1997. L'actuel ministre de la défense, Edagar Alain Mebe Ngo'o fait partie des personnalités de la république  qui accompagnent sans faille le  chef de l'état, son excellence Paul Biya, dans la réalisation de ses grandes ambitions.

camerouninfos.overblog.com  Rédaction-Yaoundé  Tel: 00237 99843976.




Partager cet article

Ericien Pascal Nguiamba.B. - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Recherche

Tags