CAMEROUN: LE GOUVERNEMENT EN GUERRE CONTRE LA CYBERCRIMINALITE.

29 Mars 2011 , Rédigé par WWW.YAOUNDEINFOS.COM. Publié dans #Actualité

LE MINISTERE DES PetT OPTE POUR LA MISE EN OEUVRE DE L'INFRASTRUCTURE NATIONALE A CLE PUBLIQUE, AVEC LE SOUTIEN DE LA COREE.

 

Le gouvernement Camerounais s'engage dans une lutte sans merci contre la cybercriminalité encore appelée criminalité cybernétique, c'est-à-dire des actes répréhensibles utilisant les systèmes d'information ou cyberespace notamment les réseaux informatiques  et les réseaux de télécommunications.Les individus sont ainsi victimes d'arnaques par voie électronique, ou encore des virus, des vers, des chevaux de troie qui innondent les ordinateurs et ralentissent leur fonctionnement, des disques durs des ordinateurs qui perdent leurs fichiers etc.

Minpostel K

Le ministre des Postes et Télécommunications

Jean Pierre Biyiti bi Essam se félicite de 

la bonne santé des relations entre la Corée

et le Cameroun


Pour garantir la sécurité  de son  cyberespace, le Cameroun a donc décidé de mettre en place un environnement sécurisé pour garantir la confiance dans les transactions électroniques.C'est dans cette optique que s'inscrit la mise en oeuvre de l'Infrastructure à Clé Publique(ICP).Cette plateforme de sécurité permet grâce aux services d'authentification, de non répudiation, d'intégrité et de confidentialité, de prémunir les données et les échanges électroniques d'attaques provenant de cybercriminels.

Pour réaliser cet important  projet, le gouvernement Camerounais bénéficie du soutien de la République de Corée  qui va contribuer à son financement à hauteur de 2,8 millions de dollars.

Corée

Son Excellence Hosung Lee, pendant

son discours.


ll faut noter que le gouvernement Camerounais dans la recherche des solutions visant à sécuriser son cyberespace, après des négociations qui ont commencé en 2009, a signé avec le gouvernement de la République de Corée, le 08 septembre 2010, un accord de don dans lequel, la République de Corée s'engage à construire une Infrastructure Nationale à Clé Publique(Public Key Infrastructure PKI) au Cameroun, Former les ingénieurs Camerounais à l'appropriation de cette Plateforme de sécurité et accompagner le Cameroun, pendant une période de deux ans  dans la maintenance des équipements et des logiciels du système PKI.C'est dans cette optique que le Ministère Camerounais des Postes et Télécommunications (Minpostel) organise à Yaoundé du 28 au 31 mars 2011,un séminaire de formation en vue de la mise en oeuvre de l'Infrastructure Nationale à Clé Publique en partenariat avec l'Agence Coréenne de Coopération Internationale(KOICA).La cérémonie d'ouverture de ce séminaire a été présidée par le Ministre Camerounais des Postes et Télécommunications, Jean Pierre Biyiti bi Essam(JPBBE), en présence de l'ambassadeur de la République de Corée au Cameroun Son Excellence Hosung Lee qui, à l'ouverture du séminaire, a déclaré que son gouvernement est "engagé à  partager son expérience avec le Cameroun et à l'aider à réaliser son plan de développement, la VISION 2035, dont l'objectif final est devenir un pays émergent d'ici 2035".


                                                                                  Ericien Pascal Nguiamba.

 

ANNONCEURS: FAITES-NOUS PARVENIR VOS ANNONCES COMMERCIALES ET AUTRES MESSAGES.

Pour nous contacter: Tel: 00237 99843976. Email: yaoundeinfos@yahoo.fr


Partager cet article

Commenter cet article

Ndjabun Irène Sidonie 30/03/2011



J'espère seulement que sous le couverts de la protection des hommes, de leurs fichiers et de leurs équipoementsn on ne va pas glisser vers le contrôle desmédias en ligne et des réseaux sociaux.


Qui vivra verra



Imel 11/10/2014

A t’ont besoin de la Corée pour réaliser un tel projet ? c'est quoi ce tapage ? une bonne communication voudrait qu'on explique clairement au peuple ce que cette infrastructure apporte comme réalisation... ce qui est dit dans l'article est trop simpliste...

Salut