6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 18:00

VOICI LE CONTEXTE, LES OBJECTIFS ET LES CLAUSES DE CET ACCORD SIGNE LE 05 JUIN 2012 AU SIEGE DE LA COMMISSION NATIONALE ANTI-CORRUPTION A  YAOUNDE.


 Le Président de la CONAC, la Commission Nationale Anti-Corruption est décidé de tordre le cou à la corruption dans les grandes écoles de formation au Cameroun. Dieudonné Massi Gams veut que seuls le mérite et la compétence soient primés et valorisés lors des concours d’entrée et les recrutements. Mardi 05 juin 2012, le Président de la CONAC et le Directeur de l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux Publics(ENSTP), Georges Elambo Nken, ont signé un accord dans le cadre du projet « Concours Sans Corruption »COSCO, une initiative de la CONAC, soutenue par  la coopération française.

DMGams

Le Président de la CONAC, Rev.Dieudonné Massi Gams.

Il veut être considéré comme l'homme qui a éradiqué la

corruption au Cameroun.


Ce Projet prévu par la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption, vise à assainir les concours d’entrée, les recrutements, les formations, les évaluations les promotions internes ainsi que le processus de délivrance des diplômes dans les grandes écoles. Selon le Président de la CONAC, il est question de s’assurer que  les concours qui s’y déroulent sont exempts de corruption. « L’objectif  affiché étant que seuls les candidats méritants soient retenus au terme du concours et qu’en articulation avec le Programme National d’Education à l’Intégrité, des modules d’intégrité soient insérés dans les programmes de formation » précise le patron de la CONAC.IL ajoute que l’objectif général de cette initiative est de « promouvoir la transparence dans les recrutements au sein des grandes écoles de formation et à la fonction publique camerounaise ».

Le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Travaux Publics chargé des routes, Hans Nyetam Nyetam a , dans son discours, rassuré  la CONAC  et surtout l’opinion nationale quant au respect des clauses de  cet accord : « vous pouvez être rassuré que nous veillerons avec autorité pour que l’ENSTP, signataire du présent protocole d’accord, se soumette vraiment au respect de ses clauses et œuvre pour la certification permanente de la CONAC qui est une véritable boussole nationale éclairante de révision du paradygme de la facilité, de la tricherie et des collusions de toutes sortes pour toute la société camerounaise » a dit Hans Nyetam Nyetam.

Hans Nyetam N

Hans Nyetam Nyetam, Secrétaire d'Etat auprès du

Ministre des Travaux Publics: Soutenir l'action de la

CONAC.


La CONAC pour sa part va fournir à l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux Publics une assistance technique dans les domaines tels que la Formation au leadership ;la Formation et accompagnement en technique de lutte contre le la corruption etc. Il faut noter que  ce protocole d’accord  fait suite à celui signé le 27 octobre 2011 avec l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique. Mais le Président de la CONAC ne compte pas s’arrêter  là. Comme une mise en garde, il a interpellé les Responsables des autres Institutions de formation professionnelle, notamment la prestigieuse Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature(ENAM), l’Ecole Normale Supérieure de Yaoundé, et l’Ecole  Nationale Supérieure de Police. Pour suivre le bon exemple. Mais Pourra t-il réussir à faire  « marcher » les Directeurs de ces grandes écoles dites de souveraineté ? C’est ici que les choses risquent de se compliquer pour le Rev. Pasteur Massi Gams.

Ericien Pascal Nguiamba.


 SOS: SOUTENEZ NOTRE JEUNE REDACTION EN DONS DE MATERIELS  DE REPORTAGE.

Contact Rédaction Tel: 00237 99843976. Email: yaoundeinfos@yahoo.fr

 

Partager cet article

WWW.YAOUNDEINFOS.COM. - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Recherche

Tags