CAMEROUN:REVUE DE PRESSE DU 12 FEVRIER 2012:INFOS ET SCANDALES.

12 Février 2012 , Rédigé par WWW.YAOUNDEINFOS.COM. Publié dans #Revue de Presse.

IL TUE SA COPINE-ESSIMI MENYE ACCUSE D'ESCROQUERIE-L'ARTISTE VALSERO TABASSE-UN AUTRE FILS FOTSO DEMISSIONNE-MARAFA REVIENT EN FORCE-DESERTIONS MASSIVES-LIMOGEAGE DU DIRECTEUR DU PROJET DU PORT DE KRIBI etc. BONNE LECTURE.

 

Scandale au sommet de l’Etat. « Essimi Menye accusé d’une escroquerie de 605 millions de FCFA » révèle le journal Sans Détours  qui affirme que c’est « au préjudice d’une femme d’affaires camerouno-américaine qui vient de saisir le Chef de l’Etat. Une patate  bien chaude » écrit ce journal. L’autre scandale  c’est dans le Journal l’Epervier qui écrit que « Plus de 600 millions (sont) payés à  près de 170 faux agents de l’Etat » à la présidence de la République. Selon le journal que dirige un chef traditionnel, « Ils ont été recrutés pour le compte du Service d’intendance du palais de l’Unité ».Alors « l’intendant principal Foe Ndi serait-il impliqué dans le coup » s’interroge le journal.

Affaire  du bébé volé de Vanessa Tchatchou, on en reparle encore : Le popoli qui écrit  que la jeune femme a été « soumise à un test forcé d’ADN »,ajoute que des « manifestations ont eu lieu à l’ambassade du Cameroun à paris.(et que) des femmes (sont) prêtes à boycotter le 08 mars prochain ».Une autre édition du même journal  a annoncé l’arrestation de l’artiste Valsero qui a été « tabassé puis trainé au commissariat du 1er arrondissement. Il réclamait aussi le bébé volé ».Le Popoli ajoute que « Vincent  Sosthène Fouda et de nombreux étudiants  (étaient également) dans de sales draps ».La météo a, pour sa part informé ses lecteurs que « Vanessa Tchatchou menace de s’immoler par le feu ».

La Détende libre est revenue sur l’affaire Ekandé, relative à l’opération épervier. « Fréderic Ekandé chassé de l’hôpital. Un peloton de gardiens de prison est venu manu-militari demander  à ce vieillard de libérer l’hôpital central alors que le médecin traitant exigeait des examens radiologiques et biologiques complémentaires au centre pasteur ». Mais « qui veut  taire à jamais ce député anticonformiste  qui s’est opposé à la censure de la presse lors de la 7è législature » s’interroge la météo

camtel

CET ESPACE EST RESERVE POUR VOS INSERTIONS

PUBLICITAIRES

contactez nous Tel: 00237 99843976. email: yaoundeinfos@yahoo.fr


Désertions  massive de la fonction publique. Le  quotidien Mutations qui a enquêté sur la prise de fonction des 25000 jeunes diplômés recrutés à la fonction publique révèle que  « 5000 désertions (sont déjà) enregistrées ».Le journal  qui a puisé ses informations au niveau du Comité Technique chargé de la sélection des recrues, indique que « les déserteurs  invoquent les salaires de catéchises qui leur sont accordés ».Le même journal a également  annoncé le limogeage du Directeur du Projet  du Port en eau profonde de Kribi. Selon Mutations « Nlend Banack est remplacé à ce poste par Patrice Barthelemy Melong ».

Que se passe t-il au Conseil national de sécurité? Le journal Le courrier  écrit que  «  depuis sa  mise en place par le Chef de l’Etat, cette structure de sécurité et de renseignement sombre dans  d’interminables batailles de leadership entre les différents membres ».

Marafa Hamidou Yaya revient au bercail en force. Selon le quotidien Le Jour,  l’ancien Ministre d’Etat en charge de l’Administration du territoire a été « porté en triomphe » à Garoua. C’était  son « premier retour dans son fief depuis sa  sortie du gouvernement ».La Nouvelle expression qui parle aussi de « triomphe » de Marafa à Garoua, écrit que «  pour une visite qu’il a voulue sobre et discrète, ses partisans ont donné la réplique à ceux qui le croyaient mort politiquement ».Le même journal signale à ses lecteurs que « près de 200 étudiants (ont été) suspendus  à l’Université de douala. Selon la nouvelle expression « Ils ont été entendus et jugés coupables par le jury de fraude pendant le conseil de discipline ».Le Messager pour sa part a annoncé  un incendie survenu  dans les services  de cartes nationales d’identité de la Police judiciaire. Selon ce Journal   « le sinistre survient après l’annonce de la traque des agents véreux et autres contrefacteurs ».Le Messager a également  révélé à ses lecteurs qu’un enseignant camerounais a été reçu à la Maison Blanche par Barack Obama. Selon le journal de feu Pius Njawé, « Le Dr. Gabriel Kengni figure parmi le top 100 des meilleurs enseignants aux Etats Unis ».Le même journal a, en outre, annoncé qu’un autre fils Fotso quitte le groupe .« Le DG de Pilcam a présenté sa démission à son père », écrit le journal qui  indique les raisons du départ de Franck Stéphane Fotso, après la démission d’Yves Michel Fotso.

Et puis, un homme tue sa copine par jalousie à Nolbane dans l’arrondissement de Biwong Bulu à 70 km  d’Ebolawa, capitale de la région du sud Cameroun, écrit le journal Panel du sud, édition du 07 février 2012. Salvador Beutcha, auteur de l’article explique que le 19 janvier 2012, Mengue Jean Blaise a ouvert le feu sur sa copine Mvele Ezo’o Adèle à l’aide d’une arme de fabrication artisanale au moment où elle faisait frire les beignets. Le  meurtrier, actuellement détenu à la brigade territoriale d’Ebolowa, explique son forfait : «… Nous étions dans les alcools et buvions avec les amis, mais je n’étais pas content du comportement de ma copine. Elle sortait trop avec les hommes et comme cela ne suffisait pas elle le faisait même devant  mes yeux. Pris  par une jalousie et la  honte  qui m’animait, j’ai décidé d’en découdre avec elle ».Très tôt le matin, j’ai pris le fusil de chasse qui appartenait à son grand frère et que je gardais chez moi pour la chasse des oiseaux je l’ai rejoins où elle menait son activité. Dans la colère, le coup  est parti et elle a trouvé la mort ».

La Rédaction.

IMPORTANTE ANNONCE: OFFRE D'EMPLOI.POSTULEZ.

 

 BUREAU FAIRMED DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

B.P. 3365 BANGUI RCA

Tél. +236 75 04 35 12

E-mail : info.rcapp@fairmed.cm

 

OFFRE D’EMPLOI

*******

Poste : Coordonnateur RBF (H/F)

Lieu d’affectation : Bangui, République Centrafricaine

Contrat : CDD

Date de clôture : Quatre semaines après la date de publication

Description du poste

La Fondation FAIRMED a lancé depuis juin 2010, le projet dénommé « Santé Primaire Lobaye » dont le but est d’améliorer l’état de santé des populations les plus démunies avec leur pleine participation (population cible : 50’000).

En plus de la Fondation FAIRMED, d‘autres partenaires interviennent dans la même région et dans autres régions de la RCA, notamment CORDAID, avec un financement de l’Union Européenne. CORDAID soutient le développement de l’offre des soins à travers un système basé sur la performance « PBF ». Le PBF consiste a en l’achat de certains indicateurs, c’est à dire leur réalisation complète contre paiement de subsides. Ce système a amélioré de façon significative la motivation du personnel de santé ainsi que le plateau technique des formations sanitaires. Mais faut t-il le signaler, l’accès aux soins des populations démunies et notamment les Aka s’est aussi amélioré comparativement aux années antérieures à travers le remboursement des frais médicaux opéré en leur faveur.

Dans ce contexte la Fondation FAIRMED s’est proposée de renforcer la mobilisation de la demande dans la zone du projet à travers une approche de financement basé sur les résultats « en anglais : result based financing - RBF) » qui va largement améliorer la demande pour ce qui concerne la santé maternelle d’une part et renforcer financièrement les besoins des prestataires au niveau des FOSA d’autre part.

La RBF est une approche qui se veut plus globale que le PBF. Cette approche a montrée de grands succès dans plusieurs pays anglo-saxons notamment le Kenya, l’Ouganda et la Zambie pour ne citer que ceux la.

Dans le cadre du projet de la Lobaye, le RBF va s’appuyer sur un système de bons (Voucher) qui seront distribués gratuitement aux femmes Aka et vendus à un prix très abordable aux femmes bantous de la zone du projet et qui sont présentés dans les formations sanitaires contre le service sollicité. Les bons sont présentés aux bailleurs de fonds pour paiement des services reçus. Il sera aussi question d’améliorer le transport des patients vers les formations sanitaires.

L’objectif visé sera de contribuer à la réduction du taux de mortalité maternelle en se focalisant surtout sur la santé materno-infantile des populations notamment les Pygmées Aka, dans la zone du projet.

En vue de mettre en œuvre l’approche RBF (Financement Basé sur le Résultat), comme volet additionnel au sein du projet « Santé Primaire Lobaye », la Fondation FAIRMED recherche un(e) coordonnateur/ une coordonatrice de ce volet du projet.

Cahier de charge du coordonnateur/ de la coordonnatrice :

Il/elle sera le/la responsable de la gestion et de la mise en œuvre du volet RBF.

Il/elle devra designer des stratégies de la mise en œuvre du volet RBF y compris du système de bons.

Il/elle devra représenter le volet RBF au comité du projet ainsi qu’auprès des partenaires du projet.

Il/ elle devra coopérer étroitement avec l’équipe cadre de Fairmed du projet, en particulier avec le coordonnateur du projet.

Il/elle devra superviser la mise en œuvre du système de distribution.

Il/elle devra sélectionner les formations sanitaires bénéficiaires du volet RBF en fonction de leur qualification et de leur certification (FOSA reconnue par l’Etat).

Il/ elle devra superviser le flux des moyens financiers (la circulation des bons et le remboursement des frais).

Il/ elle devra coordonner le contrôle de la qualité des prestations de services.

Il/ elle devra coordonner la promotion du système RBF et des bons ainsi que la sensibilisation des communautés et des prestataires de services.

Il/ elle devra assurer la gestion administrative et financière du volet RBF.

Tâches

Le (la) coordonnateur (coordonnatrice) aura pour tâches :

développer des stratégies pour l’identification des cibles au niveau des communautés, des fournisseurs qui vont distribuer les bons et des associations locales (qui vont jouer le rôle de vérificateurs communautaires) ;

élaborer des protocoles et régimes thérapeutiques de prise en charge pour la sécurité des femmes enceintes et nourrissons avec l’appui des spécialistes médicaux de l’équipe du projet en se basant sur les directives nationales et de l’OMS et s’assurer que les cibles comprennent et appliquent les régimes ;

s’assurer que la supervision et le monitorage  sont qualitativement et quantitativement réalisés par les entités concernées ;

valider les niveaux de remboursement ;

contracter des fournisseurs qui vont appliquer le schéma de RBF et s’assurer qu’ils sont formés sur les procédures et qu’ils auront reçu autres formations spécifiques par les institutions compétentes dans les domaines ;

tester d’abord l’utilisation des bons avant de les appliquer sur le terrain. A cet, effet, elle s’assurera que les caractéristiques des bons se suivent, les numéros de série, la validité, de belles images pour que les cibles les acceptent ; il faut éditer de véritables cartes que des cartes en papier ;

rendre les bons disponibles et développer une stratégie de distribution pour que toutes les clientes connaissent les lieux de distribution ;

mettre en place un système de contrôle pour éviter les fraudes à chaque niveau du processus basé sur les réclamations par les autres parties ;

s’assurer que les fournisseurs agréés examinent et traitent la situation des clientes qui présentent les bons gratuits.

animer la communication interne et externe.

 

Qualifications requises

Maîtrise en sciences économiques ou diplôme équivalent (BTS en comptabilité, gestion) ;

Maîtrise obligatoire du français (écrit et parlé), et de l’anglais (écrit et parlé) ;

Maîtrise MS Office (WORD, EXCEL, POWERPOINT) et de l’INTERNET ;

Capacité de soutenir et de développer de bonnes relations professionnelles avec les partenaires et le personnel du projet ;

Aptitudes à travailler dans un environnement multiculturel et d’établir des relations harmonieuses et efficaces de travail ;

Aptitudes à communiquer ;

Expériences en administration, gestion financière et économique, planification, suivi et évaluation dans le contexte d’un projet;

Une expérience de cinq ans au même poste constitue un atout.

 

Candidatures

Chaque dossier doit contenir les éléments suivants :

Une lettre de motivation manuscrite ;

Un curriculum vitae détaillé et précis ;

Un extrait de casier judiciaire datant d’au moins de trois (03) mois ;

Les copies certifiées conformes des diplômes obtenus ;

Les copies de lettres de référence, attestation de travail ou tout autre document attestant de bonnes prestations de service dans les emplois précédents.

 

‘Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées’

 

Les dossiers constitués doivent être adressés à:

thomas.vonstamm@fairmed.ch/thomas.vonstamm@yahoo.fr

umboock@fairmed.cm/umboock@yahoo.fr

etiennedolido@fairmed.cm/etiennedolido@yahoo.fr

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Cameroun 06/09/2012